À propos

Équipe du CMS

Infirmières

Assistante infirmière chef

Au CMS, c’est une infirmière spécialisée en oncologie qui est responsable de la coordination des soins administrés auprès de la clientèle nécessitant des soins en salle de traitement.

Elle vérifie chaque ordonnance médicale au dossier oncologique et s’assure de la bonne planification des traitements administrés par son équipe soignante. Elle coordonne selon des critères rigoureux les soins administrés auprès des patients afin d’assurer la sécurité et le bien-être tant de la clientèle que de son équipe.

Elle collabore également avec l’équipe médicale, les pharmaciens de notre milieu et les autres membres du Centre des maladies du sein afin de répondre aux besoins de la clientèle.

Lise Morin

Lise Morin

Infirmière-pivot en oncologie

Qui est l’infirmière-pivot en oncologie?

L’infirmière-pivot en oncologie est une personne-ressource spécialisée en cancer du sein et accessible tout au long du suivi au Centre des maladies du sein. Elle occupe un rôle de première ligne auprès de la clientèle touchée par cette maladie.

Quel est le rôle de l’infirmière-pivot en oncologie?

Cette professionnelle est disponible pour la personne atteinte du cancer et ses proches pour :

  • évaluer les besoins physiques, psychologiques, sociaux et éducatifs 
  • informer / enseigner sur la maladie, les traitements, la trajectoire, les ressources etc.
  • coordonner certains services interhospitaliers de la région et de l’extérieur de celle-ci
  • soutenir et orienter vers la bonne ressource (professionnelle, fondation, CLSC etc.) lorsque nécessaire.

Ainsi, elle répond aux questions et aux préoccupations, aide à la prise de décision thérapeutique, facilite l’adaptation, accompagne à la navigation dans le système de santé, tente de mieux gérer les impacts ainsi que les effets secondaires des traitements.

Quelle est son implication dans le milieu professionnel?

Elle collabore avec l’équipe médicale, les membres de l’Oncologie psychosociale et spirituelle, le personnel du CLSC et les partenaires du Centre des maladies du sein.

Quand et comment rejoindre l’infirmière-pivot en oncologie?

Pour toutes les questions en lien avec le cancer et ses conséquences, vous pouvez rejoindre l’infirmière-pivot en oncologie de garde vous-même en composant le 418 525-4444 poste 84627 et laisser votre message sur le répondeur. Elle retournera votre appel sur les heures de bureau de la clinique. Votre médecin ou un autre professionnel de la santé peut vous référer à une infirmière-pivot, et ce, à tout moment de votre trajectoire oncologique.

Isabelle Duchesneau-Huot

Isabelle Duchesneau-Huot

Lucie Lavoie

Lucie Lavoie

Martine Lemay

Martine Lemay

Liette Martel

Liette Martel

Infirmière auxiliaire

L’infirmière auxiliaire apporte son soutien à l’équipe d’infirmières en oncologie de la salle de traitement. Elle accueille la clientèle, vérifie le poids et la taille, prend les signes vitaux, installe et retire des solutés. Ce professionnel accompagne la clientèle ayant besoin d’assistance pour les déplacements vers la salle de toilette et s’assure du confort de la clientèle.

Sophie Pilon

Sophie Pilon

Infirmière clinicienne en clinique externe (Bureaux 6 et 7 au CMS)

L’infirmière en clinique externe travaille en étroite collaboration avec les médecins de la clinique. Lors d’un rendez-vous, elle participe à l’évaluation de l’état de santé des patient(e)s et effectue un soutien au médecin pour les techniques de soins, tel que les biopsies, les ponctions de sérome, le drainage d’abcès et l’installation de drain.

Cette professionnelle effectue les traitements médicaux, selon une ordonnance, tels que le retrait de drain, le retrait de points de sutures, la réfection de pansements. Elle détermine aussi le plan de traitement relié aux plaies métastatiques. Ella assure le suivi nécessaire.

L’infirmière en clinique externe répond aussi aux appels ponctuels des patient(e)s, et exécute une évaluation téléphonique afin de déterminer la nécessité d’une évaluation médicale. Elle planifie et coordonne le rendez-vous au besoin. Elle répond aux questions des patient(e)s pour ainsi renforcir l’enseignement reçu pour les soins post-opératoires, et pour répondre à leurs inquiétudes/questionnements.

Elle participe à la priorisation des demandes de consultations pour le CMS, selon une ordonnance collective.

Depuis la pandémie COVID, l’infirmière de la clinique externe coordonne la trajectoire des patient(e)s ayant un diagnostic de COVID positif ou symptomatiques, pour les secteurs de la clinique externe du CMS et de la salle de traitement de chimiothérapie.

Marjorie Dufour

Marjorie Dufour

Vicky Perron

Vicky Perron

Valérie Roy

Valérie Roy

Infirmière en salle de traitement

L’infirmière de la salle de traitement reçoit la clientèle selon un horaire préétabli. L’infirmière est à l’écoute des besoins de celle-ci. Elle évalue l’état général, répond à ses questions en lien avec les traitements. Elle peut renseigner et/ou référer, selon son évaluation, au professionnel adéquat.

Elle confirme le traitement à donner auprès de l’assistance infirmière chef (AIC) et de l’équipe de pharmaciens du Centre des maladies du sein. Selon une formation reçue et en respectant les normes en oncologie, elle administre avec vigilance les traitements prescrits par l’oncologue.

Nadine Bherer

Nadine Bherer

Martine Bilodeau

Martine Bilodeau

Nathalie Drouyn

Nathalie Drouyn

Vanessa Gingras Moisan

Vanessa Gingras Moisan

Nathalie Lapointe

Nathalie Lapointe

Katia Tremblay

Katia Tremblay

Autour de cette équipe, gravitent l’équipe de recherche , des plasticiens, des nucléistes, des radiologues, des pathologistes, des techniciens etc.

OrganismeRecommandations
St-Gallen 2019 [6,7]Régime à base d’anthracyclines et de taxanes pour les T1c et plus, donné de façon dose-dense (la taxane pouvant être donnée de façon dose-dense ou hebdomadaire).
NCCN [8]Régimes favorisés

AC dose-dense → paclitaxel dose-dense
AC dose-dense → paclitaxel hebdomadaire
TC
ASCO [9]Régimes acceptables:

FEC-D
AC → docetaxel
TAC ×6*
AC → paclitaxel hebdomadaire
AC DD → paclitaxel dose-dense
EC DD → paclitaxel dose-dense
TC ×4


Si pas éligible anthracycline ou taxane, CMF po est une option.

*A noter que bien que le TAC soit dans la liste des régimes acceptables, il s’agit du protocole comportant le plus haut taux de neutropénie fébrile. Par conséquent, nous ne l’utilisons pas dans notre pratique [10].